Histoire

Un lieu à part

L’Hôtel Val-Vignes est loin d’être un hôtel anodin, c’est un bâtiment chargé d’histoire, témoin des transformations de la région au fil du temps. Découvrez ci-dessous l’extraordinaire histoire du lieu.

760-774

Foulard

Fondation d’un prieuré

Fondation par l’abbé de Saint-Denis, Monsieur Fulrad, d’un prieuré bénédictin à Saint-Hippolyte.

IXe siècle

Prieuré devient dépendance

Le prieuré de Saint-Hippolyte qui a rapidement périclité devient une dépendance du prieuré Saint Alexandre de Lièpvre.

1052

Protection lorraine

Le prieuré de Saint-Hippolyte est placé sous protection lorraine.

1310-1316

Ville avec remparts

Saint-Hippolyte devient une ville avec des remparts.

Fin XVe siècle

Construction d’une grosse tour

Le duc de Lorraine affirme son pouvoir en construisant deux grosses tours installées à l’intérieur de la ville dans l’angle nord-ouest des remparts.

Vers 1550

Tour à canon

Tour à canon

Construction d’une tour à canon.

1608-1632

Charles Lepois

Charles Depois

La famille Lepois représente le duc de Lorraine à Saint-Hippolyte. Le prévôt François Lepois est le frère de Charles Lepois, médecin du duc, premier doyen de la faculté de médecine jésuite de Pont-à-Mousson.

1718

Chevalier de Gircourt

Chevalier de Gircourt

Le traité de Paris redonne Saint-Hippolyte aux Lorrains. Le duc Léopold (1679-1729) envoie le Chevalier de Gircourt recevoir le serment de fidélité des habitants, procéder à un nouveau bornage de ses possessions et remettre en place une administration.

1826

Prise de possession du château

Guillaume-Joseph Chaminade, prêtre de Bordeaux et fondateur de la Société de Marie, prend possession du château de Saint-Hippolyte suite à une donation. Il y entreprend des travaux de transformation dans le but de créer un noviciat. Bientôt, l’édifice comptera une centaine d’élèves et on parlera alors du « collège ».

1939-1945

Second Guerre Mondiale

A l’approche des armées allemandes, la direction décide de renvoyer les postulants dans leurs familles. Saint-Hippolyte est occupé le 17 juin. La maison est libérée le 23 janvier 1945. Elle était dirigée par M. l’abbé Albert Hecker.

1968

Pension

Certains parents désirent que leur fils reste en pension au Collège au-delà de la cinquième. Ces garçons forment le « foyer » : pensionnaires à Saint-Hippolyte, ils fréquentent les classes du Collège Saint-André de Colmar dirigé lui aussi par des Marianistes.

1986

Rentrée scolaire

A la rentrée scolaire, les élèves ne reprennent plus le chemin de l’Institution Saint-Marie. Ce que les habitants de Saint-Hippolyte appellent toujours le Collège des Frères devient une maison de repos pour les frères âgés de la Province de France. Le père Hasler devient le curé de Saint-Hippolyte.

2008

Val Vignes

Ouverture de l’activité hôtelière.

Septembre 2017

Ouverture restaurant

Ouverture du restaurant « La table de Val Vignes ».

Novembre 2018

4è étoile

Obtention de la 4è étoile.